TOULOUSE AUCAMVILLE COUREURS OCCITANS
Un Team, une Identité, un Etat d'esprit
Adresse
Téléphone
Connexion

DOUCHE ECOSSAISE... 16 Mai 2018

          La météo fait grise mine escortée par son ciel de traîne des reliquats d’hiver, nous infligeant le régime de la douche écossaise. Ce qui n’engendre pas l’enthousiasme de certains plus enclins à se programmer un nouveau long weekend de rupture pédestre. Jamais les ranges chaussures n’ont été aussi ordonnancés, nos trainings délacés, on se délasse. Les contre temps se dérobent sous nos semelles, la récente annulation de l’ekiden de l’Union confirme les incertitudes et contrarie notre programme. Au regard de ce qui nous avait été présenté il y a guère moins de deux ans, la fameuse déferlante d’ekidens annoncée n’a pas eu lieu, tout juste un mince ruissellement… on en rigole ! La douche écossaise s’exprime aussi par les approximations, les négligences et le manque de sérieux de certains organisateurs qui par leurs annonces sans suites rendent le calendrier caduc.
         Bon, il faut se dire que les saints de glaces passés, nous allons pouvoir nous mettre les seins nus sous la lingerie fine et peut-être à torse poils Dans ce climat pour le moins contrasté, nous sommes prêts à apprécier cette nouvelle épreuve en relais le 25 mai prochain à Albi. Sur le circuit automobile du Séquestre le TACO en sous régime pourrait bien lâcher les chevaux.
 
Derniers résultats :
Le 29 Avril 2018. SEMI MARATHON D’ALBI – 21,100 KM..
4ème Cyril PARRICO  en 1h 15’25’’
246ème Sylvie MARQUIER en 1h 40’24’’
Le 1erMai 2018. 10 KM DE BALMA.
38ème Gaston N’KOMBO en 35’48’’
43ème Laurent BALSSA en 36’24’’
751ème Patrick RULHMANN  en 57’24’’
 Le 08 Mai 2018. CHALLENGE DU SOUVENIR. POMPERTUZAT – 10 ET18 KM .
10 km :
9ème Gaston N’KOMBO en 42’31’’. 3ème V1
18 km :
13meNicolas BERIOT en 1h 11’41’’.2ème V2
103ème Serge MABILAT en 1h 40’53’’. 1er V4
 
 
ONLINE. Défi hors stade. Petit retour sur les Championnats de France de Cross qui se sont déroulés les 10 et 11 mars derniers à Plouay en Bretagne. Ces championnats à la mode bretonne ont obtenu un franc succès avec des pelotons copieusement fournis. De belles courses, de belles bagarres avec un public qui s‘est déplacé en masse avec plus de 25000 spectateurs ; fait assez exceptionnel pour être cité, compte tenu d’une météo peu clémente qui aura un tant soit peu flouté ce tableau flatteur. Et puis, un cross sans boue c’est comme un trail sans relief : ennuyeux. Tous les éléments étaient réunis pour l’enlève des titres version 2018 dans des séquences à bouts de souffle.
          Ce genre de rendez vous est l’occasion de faire un tour d’horizon du hors stade pour la fédé ; évaluer, projeter et progresser. Le moment opportun de prononcer des effets d’annonce, ce que n’a pas manqué de faire la FFA. On peut apprécier les justesses d’analyse faite à l’athlé dans son cadre de développement.
          Partant de l’actuel constat de faiblesse dans ce secteur, la FFA lance plusieurs pistes pour redynamiser l’ensemble du hors stade. Une directive qui implique une orientation politique et stratégique sur le renforcement des moyens existants. Cette mission est confiée à un “Global Running Manager“ avec la création de deux nouveaux postes consacrés au running/hors stade (cross, trail, course montagne) pour piloter ce pôle. La relance du cross doit prioriser cette jeunesse négligée dans le sport à l’école, en établissant un partenariat avec les fédérations scolaires. Le milieu de l’éducation est à même de développer cette dynamique ; être formateur dans une école de l’effort.
          Du trail court au cross long, les formats sont si semblables que la jonction se pose en schéma novateur et évolutif. Côté structurel en s’appuyant sur le Trail Tour National qui se revêtirait d’un habillage attractif valorisant les épreuves du circuit par la mise à disposition de moyens visuels en partenariat avec les intervenants du secteur.
          La FFA veut inciter partout en France des parcours permanents de trail en se calquant sur un concept initié par la Ligue du Limousin. “L’univers trail“ s’identifie à un nouveau terrain de sport, mode d’expression, pour des villes qui n’auront jamais les moyens d’acquérir une piste d’athlétisme et d’équipements relativement couteux. Un espace pour faire de la course à pied, balisé, structuré, et tourné vers le trail, le cross country et l’école d’athlétisme. Tout un programme en forme de défi.
 
  
L’essentiel n’est-il pas d’avoir …
                                                        L’envie au cœur !
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

© Siège social : Mairie. place Jean Bazerque. 31140 AUCAMVILLE.  Téléphone : 05 61 70 48 62 / 05 62 16 17 34
Adresse postale : BP 80213 AUCAMVILLE. 31142 SAINT - ALBAN Cedex.