TOULOUSE AUCAMVILLE COUREURS OCCITANS
Un Team, une Identité, un Etat d'esprit
Adresse
Téléphone
Connexion

LE TACO A 30 ANS (5) ... 28 Mai 2018

          Les courses à étapes sont le summum des épreuves en relais, la densité de l’effort dynamisant le collectif. Le TACO y a trouvé un autre espace dimensionnel dans lequel l’’humain prévaut sur l’aspect sportif
          En deux décennies de 1993 à 2012 nous avons participé à 12 courses à étapes : 3 Tours de l’Ariège, 4 Tours du Béarn, un Tour du Couserans et 4 Baladés de Riquet (Toulouse-Béziers). Elles ont joué un rôle déterminant (notamment le Tour de l’Ariège) dans notre cohésion, nos engagements et notre comportement envers les autres.
          Les courses à étapes se déroulent en général sur deux ou trois jours. Comme son nom l’indique, elles comprennent plusieurs étapes ; elles mêmes sectionnées en relais. Le principe étant de courir deux fois par jour, matin et après-midi. Ce sont des épreuves particulièrement éprouvantes et exigeantes pour les organismes.
 
          De toutes les courses à étapes auxquelles nous avons participé, c’est sûrement le Tour de l’Ariège qui est le plus abouti avec ses 2 jours 1/2 de course en 5 étapes. Pour ce faire il a suscité pour nos trois participations des mêmes moyens : humains (coureurs et accompagnateurs), matériels, logistiques et bien entendu financiers. D’une même direction d’équipe avec Michel Jouin en coach, Jean Claude Fauroux et Guy Restes adjoints, Jean Vialette responsable logistique. D’une même configuration : une équipe de 10 coureurs et une équipe technique de 8 personnes comprenant 5 chauffeurs, 3 référents logistique et 2 kinés. Un parc autos comprenant : un véhicule suiveur, 3 véhicules de liaisons et un fourgon logistique. Deux camps de bases pour le gîte et préparer ; 2 petits déjeuners, 2 repas du soir ainsi que 3 piqueniques  du midi  pour 18 personnes. Pour ces 3 Tours de l’Ariège, ils sont 26 TACO à avoir, soi participé, soi couru sur un effectif de 33 personnes impliquées dans cette aventure.
          Nous avons vécu trois weekends de Pentecôte époustouflants sur des parcours différents, aussi prestigieux les uns que les autres, accompagnés de panoramas grandioses, on en a pris plein yeux ! L’Ariège en long, en large et en travers, nous avons traversé des dizaines de villes et villages au courage. Un circuit “touristique“ agrémenté de ces spéciales à 2 ou 3 coureurs pour grimper des cols jusqu’à l’overdose ; Paihères , la Core, d’Agnès, la Trappe, Port de l’Hers, Plateau de Beille, Montségur et bien d’autres. Sur la route c’est un long cortège de véhicules suiveurs qui serpente en farandole, gyrophares allumés derrière leurs coureurs respectifs. Le finish du 3ème jour a de la gueule sur les derniers hectomètres avec l’équipe au complet, les 10 coureurs franchissant la ligne d’arrivée
          La soirée de clôture est un monumental barnum avec plus d’un millier de convives qui ovationnent les podiums, où toutes les équipes sont récompensées ; de le dernière à la première !!
Nos résultats : 28/29/30 mai 1993. 4ème TACO les 310 km en 20h 52’05’’. 20/21/32 mai 1994. 5ème TACO les 315 km en 21h 14’55’’. 2/3/4 juin 1995. 3ème TACO les 325 km en 21h 42’19’’
          Le Tour de l’Ariège est la plus belle aventure que le TACO ai vécu de son existence. Nous la devons au brio d’une mise en scène et d’une organisation toute aussi talentueuse. Nos bravos s’adressent aux deux réalisateurs de cet écran grand format nature : Robert Vicente et Patrick Anné.
 
          De mai à octobre et du Tour de l’Ariège au Tour Béarn, la transition est vite faite et reste pyrénéenne Nous avons participé à 4 Tours du Béarn avec un concept de course sensiblement identique pour des équipes de 7 coureurs. La course plus courte se déroule sur 2 jours et en 4 étapes, elle est toute aussi dense que l’Ariège. Les cols sont moins nombreux mais plus hauts, les cols de L’Aubisque et de Soulor dominent la situation et nous mettent à rudes épreuves.
Nos résultats  12/13 octobre 1996. 16ème le TACO les 230 km en 19h 08’55’’. 4/5 octobre 1997. 5ème le TACO les 230 km en 18h 10’45’’. 12/13 octobre 1998. 6ème le TACO les 230 km en 18h 22’45’’. 5/6 octobre 2002. 8ème le TACO les 223 km en 14h 34’26’’ (modifs’ chronométriques).
 
           Entre 1998 et 2002, retour en Ariège pour la seule et unique édition du Tour du Couserans les 21/22/23 mai 1999, sur 200 km en 2 jours 1/2 et 5 étapes. La configuration est bien rodée pour nos 2 équipes de 6 coureurs engagés.
Nos résultats  3ème TACO 1 en 12h 32’05’’. 6ème TACO 2 en 13h 05’27’’. 1er V1.
 
          Ce n’est qu’en 2009, après valses hésitations que nous avons renoué avec les courses à étapes, en prenant part à 4 reprises à La Balade de Riquet. Nous nous devions de corriger le tir en nous rendant sur les traces de Pierre-Paul Riquet, sur ce site classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité. Une traversée de l’Occitanie par le Canal du Midi de Toulouse à Béziers sur 2 jours en 4 étapes, pour des équipes de 5 coureurs. Seuls les passages des écluses et des ponts donnent un semblant de dénivelés à un parcours jalonné d’ouvrages d’arts : seuil de Naurouze, écluses de Fonserannes…. Pour notre première participation, la constitution de notre équipe s’est faite non sans mal (pour ne pas dire Riquet rac). Remis dans le bain, nos 3 participations suivantes seront mieux ordonnancées.
Nos résultats  30/31 mai 2009. 5ème le TACO les 180 km en 11h 29’35’. 22/23mai 2010. 3ème les 180 km en 11h 07’33’’. 11/12 juin 2011. 3ème TACO 1 les 170 km en 10h 24’18’’ et 1er Vétérans 1. 5ème TACO 2 en 10h 41’11’’ et 1ère Mixte. 20/27 mai 2012. 1er TACO HOMMES les 196 km en 12h 37’55’’. 70ème TACO FEMMES en 17h 04’12’’. 3ème Féminines.
 
Courir ensemble et venir partager
 
Photo au camp de base, le TACO prend la pose.
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

© Siège social : Mairie. place Jean Bazerque. 31140 AUCAMVILLE.  Téléphone : 05 61 70 48 62 / 05 62 16 17 34
Adresse postale : BP 80213 AUCAMVILLE. 31142 SAINT - ALBAN Cedex.