TOULOUSE AUCAMVILLE COUREURS OCCITANS
Un Team, une Identité, un Etat d'esprit
Adresse
Téléphone
Connexion

BRIBES...10 Avril 2021

BRIBES...10 Avril 2021
Cela fait maintenant plus d’un an que la pandémie Covid 19 s’est abattue sur nos vies, nous privant de nos libertés individuelles (parfois les plus élémentaires). Les causes à effets ne sont pas sans conséquences et se traduisent au running par l’emprunt d’une voie à sens unique sans possibilités de contrevenir aux règles définies. Nous sommes comme qui dirait dans un véhicule démuni de rétroviseurs, nous abstenant de tout regard en arrière et faute d’antibrouillard notre visibilité s’apparente à un “quai des brumes“ qui rend la manœuvre d’un demi tour dès plus hasardeuse : vision d’une métaphore burlesque du TACO dans un tacot.
Le Printemps est bel et bien là, fourbi de tous ses apparats il s’ouvre aux plaisirs renouvelés des runners dont on sait que la sève monte par la plante des pieds. Les bribes sur leur 31, on renâcle à se mettre en situation. Il est de bon ton de dresser un bilan comptable de ce de ce début d’année pratiquement sans course en Région Occitanie. Nous comptons au premier trimestre près de 170 courses annulées ou qui n’ont pas cru bon de se réinscrire, et qu’au titre de la saison 2021 un calendrier de la Haute Garonne réduit à 65 épreuves contre 120 il y a si peu.
La réunion plénière exceptionnelle de la Commission Départementale Running de la Haute Garonne du vendredi 5 mars dernier sous forme de visioconférence a comblé un manque structurel récurrent. Dépourvue de toute administration depuis plusieurs années, celle-ci s’est dotée après scrutin d’un bureau rajeuni ; Jean Yves Bruel et Stéphane Bruel sont les deux nouveaux entrants en “mission possible“, nous leur souhaitons surtout bon courage. Quant à la suite de sa composition…. le silence vaudra discrétion. De souhaiter la bienvenue à Emmanuelle Andrieu au secrétariat (Agent de développement Administration – Communication – Running), elle remplace à ce poste Maria Farina Casal qui s’en va après des années de bons et loyaux services au sein de la commission, au plus près des organisateurs. Merci Maria et bonne route pour la suite.
Au regard de tous ces nouveaux paramètres, ceux-ci justifient que nous revisitions notre running départemental sans pour autant tomber dans les travers d’un jonglage stérile de bonnes intentions “y′a qu′à, faut qu′on“. La simplification doit être le maître mot de notre réflexion pour un running au naturel et dans l’air temps. Après plus d’un an de “castration“ on se doit d’apporter des réponses en adéquation aux attentes de la grande majorité des coureurs. En finir avec tous ces calculs à la petite semaine qui flinguent le calendrier, de ces entre-soi qui défigurent les fondamentaux de la course à pied. Oui, en finir avec ces attitudes détestables qui nous éloignent de l’idée que l’on peut se faire d’un courir, d’un vivre ensemble.
Des idées de forces morales qui se veulent comportementalistes et d’une impérieuse nécessitée dans le développement programmatique d’un renouveau de notre running local. Si l’évidence d’un checkup s’impose, celle du questionnement se doit de parfaire et cibler nos objectifs
Faut-il s’embrouiller dans ce foisonnement de catégories d’âges notamment la catégorie vétérans emprunte d’une panoplie de 11 sous catégories ; une monstruosité rendant difficilement gérable les résultats dans un cérémonial de récompenses interminable, sources de cafouillages ?
Les challenges sont-ils encore d’actualités, d’une réelle utilité dans l’agencement d’une nouvelle dynamique ? Ne sont-ils pas obsolètes en se basant sur le nombre de participations aux courses, au détriment de la performance. L’absence d’échelle de valeurs n’en est que plus contestable, elle annihile son caractère d’émulation qui pourrait le rendre un tant soi peu attractif auprès des coureurs.
Ne serait-il pas trop demander que de différencier les apports, les ressources de la commission en conservant une totale maîtrise (financière entre autre) sur ses prestataires privés. L’habillage de nos courses a aussi sont importance, qu’il soit visuel (arche, flammes, roll up…), en accentuant sur les aspects festifs et conviviaux. Pourquoi ne pas diligenter une aide aux services en direction des coureurs par le biais de plateformes centralisant des réseaux d’accueils et d’hébergements (sorties weekends), de sites et d’espaces nature d’entrainements. Que le running reprenne vie en réintégrant ce côté ludique qui aujourd’hui a totalement disparu de nos courses. Ces bribes seront-elles de la réflexion vers un running à la marque du temps….
 
Si tu veux juste courir vite, alors cours tout seul !
Mais si tu veux courir loin, alors courons ensemble !
 
 
L’essentiel n’est-il pas de garder …
                                                        L’envie au cœur !
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

© Siège social : Mairie. place Jean Bazerque. 31140 AUCAMVILLE.  Téléphone : 05 61 70 48 62 / 05 62 16 17 34
Adresse postale : BP 80213 AUCAMVILLE. 31142 SAINT - ALBAN Cedex.