TOULOUSE AUCAMVILLE COUREURS OCCITANS
Un Team, une Identité, un Etat d'esprit
Adresse
Téléphone
Connexion

C’ÉTAIT HIER (N°3)...1er Mai 2020

ONLINE. Parlons de légendes. Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 ont profondément impactés le mouvement pédestre de notre région. Le temps d’une Olympiade s’étalant sur quatre années jusqu’en 92, sera le théâtre d’une phénoménale mobilisation promotionnelle de ces Jeux. Pour ce faire, les Régions Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon en partenariat avec la Région Cataluyna ont organisé un raid pédestre France-Espagne reliant Toulouse à Barcelone qui fera date pendant longtemps dans les esprits de nombre de coureurs et d’observateurs.
          Weekend de trois jours, Pentecôte en sera l’instant “T“ inamovible, le plus temporel pour le déroulé de ce relais non stop totalement inédit. Le passage de la frontière au Perthus par le long ruban d’une caravane pour le moins insolite (coureurs, campings cars, véhicules) et l’arrivée au Stade Olympique de Montjuic à Barcelone seront les deux moments forts et hautement symboliques de cette odyssée dépassant les 400 kilomètres. Un évènement exceptionnel qui réunira plus d’une centaine d’équipes de 10 coureurs Françaises et Espagnoles, représentant le millefeuille sociologique de nos régions. Sa composite en sera le centre d’intérêt majeur : Entreprises (Aérospatiale, Motorola, Siemens, Micro turbo, Matra,, Spie Trindel, CEAT, SANOFI, AIRBUS Espace, ABG SEMCA, Laboratoires Fabre…), Collectivités locales (Mairie de Toulouse, Conseil Généraux 09 et 31), Transports (SEMVAT), Pompiers, Education Nationale (Rectorat, INSA, ENSEIHT, LPPIA), Santé (CHU, Clinique Pasteur), EDF, Douanes, SNCF, France Télécom, DDE 31,Trésor Public, Gendarmerie Midi Pyrénées, Police Nationale, Armée (14ème RCP)...bref, autant d’équipes qui deviendront par la suite autant d’associations pédestres ! Le lien social de la collectivité a trouvé son rendez-vous qui sera le dynamiseur d’un running de masse les deux décennies suivantes. Il marquera toute une génération par l’émergence des courses à étapes : Tour de l’Ariège, du Béarn, du Pays Basque, de la Vienne, La Route Napoléon, La Balade de Riquet…Puis par la déferlante des épreuves en relais et l’éclosion de son dernier né ; l’Ekiden. L’effort individuel dans un cadre collectif.
 
          Le 10 novembre 1991 allait surgir du Parc d’activités du Sicoval-Innopole (le 1er en Midi Pyrénées) Les 5 et 10 Miles de Carrefour Labège. L’adoption de mesures anglo-saxonnes pour ses deux distances en fera l’une de ses originalités. La partition sera mise en œuvre par l’ASDT (Association Sport Détente Toulouse), sous la maîtrise de Gilles Maurette en chef d’orchestre (l’organisateur le plus prolifique que nous ayons connu). Ce sera pendant 7 ans l’une des plus prestigieuses courses du Sud de France avec son peloton dépassant allègrement les 3000 coureurs, elle n’avait rien à envier à Marvejols - Mende ou Marseille – Cassis, à créer le buzz. Elle se retrouvera très rapidement projetée au rang d’épreuve Internationale par le nombre de nations représentées et le niveau mondial des athlètes (recordmans et finalistes de Championnats, Jeux Olympiques, marathons de Boston, Londres...). Des quatre coins du monde ; Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie), Europe de l’Est (Russie, Hongrie), d’Amérique du Sud (Brésil, Colombie, Mexique), Afrique de l’Est…ce plateau exceptionnel (hommes/femmes) assurera un spectacle à l’échelle de la Métropole Toulousaine.
         Une organisation colossale, dotée d’un énorme budget et d’une armée de bénévoles conduiront ce mastodonte. Au film du scénario les tâches les plus diverses se succèderont : la veille de l’acheminement des athlètes (aéroport, gare) à la soirée de présentation de l’élite aux partenaires et invités lors d’un repas dans un hôtel restaurant en partie réservé pour la nuitée. Le lendemain sera synonyme de cohue au retrait des dossards et sacs coureurs “blindés shopping“. Dans une ambiance “caravane de Tour de France“ distribution publicitaire d’objets et de confiseries à un large public qui sera réceptif au direct de la course. Le Centre de congrès Diagora en sera le cœur palpitant du PC course, de la cérémonie de remises des récompenses, ainsi que du monumental buffet gratuit offert à tous les participants. Jamais à ce jour ce genre d’évènementiel d’envergure internationale voire à connotation mondiale n’a été réitéré localement.
 
          Le Raid et les 10 miles sont devenues, par leurs caractéristiques et notoriétés hors normes deux épreuves de légendes ancrées dans l’histoire de notre mouvement pédestre.
 
 
L’essentiel n’est-il pas de garder …
                                                        L’envie au cœur !
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

© Siège social : Mairie. place Jean Bazerque. 31140 AUCAMVILLE.  Téléphone : 05 61 70 48 62 / 05 62 16 17 34
Adresse postale : BP 80213 AUCAMVILLE. 31142 SAINT - ALBAN Cedex.