TOULOUSE AUCAMVILLE COUREURS OCCITANS
Un Team, une Identité, un Etat d'esprit
Adresse
Téléphone
Connexion

CAUSSADE ...20 Février 2019

          Après une quinzaine grisée de perles d’humidité, c’est par un coup d’éclat de soleil que les demis finals des championnats de France de cross ont été illuminées. C’est encore par un coup de chapeau, de paille en la circonstance que nous saluons le bon déroulement de cette journée à Caussade.
         Tout était réuni pour que l’élite nous offre le meilleur spectacle possible, et de ce côté-là nous avons été particulièrement gâtés ; merci aux athlètes. Les meilleurs auront tiré du fond du chapeau ce fameux graal qui ouvre l’accession à la finale.
         Un pari réussi pour Cyril notre pote et néanmoins secrétaire du TACO qui, sous les couleurs du SATUC a obtenu son billet pour la finale des championnats de France de cross le 10 mars prochain à Vittel.
 
Derniers résultats :
Le 3 février 2019. 1/4 FINALE CHAMPIONNAT DE FRANCE DE CROSS. SAINT GIRONS – 9200 mètres.
37èmeCyril PARRICO en 40’32’’. Qualifié
Le 17 février 2019. 1/2 FINALE CHAMPIONNAT DE FRANCE DE CROSS. CAUSSADE – 9090 mètres.
24èmeCyril PARRICO en 33’13’’.Qualifié
 
 
ONLINE. Erosion. La tendance 2019 se précise, et si elle ne réserve pas de grandes surprises, elle accentue les prémices d’une physionomie plus individualiste du mouvement pédestre. Elle affiche une confirmation, celle d’une dominance presque outrageante des courses dites “nature“, La part belle revenant aux trails qui occupent le terrain à faire exploser toutes les doutes quant à leurs capacités d’attraction.
          Quelques soient les distances, les difficultés, les parcours, l’état des terrains, les conditions climatiques ; tout y est pour les accros de la boue, des dénivelés, des nocturnes. Plus le programme est copieux et plus les trailers en redemandent. Nous sommes dans un cadre de ferveur exceptionnel comparable à l’émergence du phénomène des courses sur route des années 70.
          A la couleur du revêtement de nos chaussées, les courses sur route font grise mine. Après avoir bien résisté l’an passé, celles-ci marquent le pas aujourd’hui. Un doux euphémisme pour ne pas dire qu’elles sont en net recul. Entre courses inscrites au calendrier et aussitôt annulées, et courses non reconduites (avec des surprises de tailles) les routards devront s’adapter à une offre appauvrie. Il est manifeste que le bitume n’attire plus et que cela se répercute sur les taux de participations. Une anorexie des pelotons qui conduit nombre d’organisateurs, déjà au bord de l’épuisement moral à renoncer. Les difficultés rencontrées pour mettre sur pied une course sur la voie publique n’y sont pas étrangères aussi. A Toulouse par exemple, deux seules épreuves sont en capacités d’organiser en intramuros (la Corrida et le Marathon) .Les organisateurs qui sont bien souvent des bénévoles sont de moins en moins enclins à affronter un parcours du combattant organisationnel.
          Cette érosion du secteur route des courses hors stade frappe de plein fouet les épreuves en relais. Dans l’œil de la tourmente, la notion de collectif se débat fragilisée, et les dégâts sont conséquents.  Pour ce qu’il en est, depuis l’apparition des courses natures plus de 50% des épreuves en relais ont disparu. Déjà qu’elles étaient peu nombreuses, le seuil de non retour est atteint (à moins que les ekidens.. ?). Il serait impensable qu’elles disparaissent du panorama pédestre. Elles font parties intégrantes du patrimoine culturel de la course pied, et à ce titre elles doivent être sauvegardées.
 
 
L’essentiel n’est-il pas d’avoir …
                                                        L’envie au cœur !
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

© Siège social : Mairie. place Jean Bazerque. 31140 AUCAMVILLE.  Téléphone : 05 61 70 48 62 / 05 62 16 17 34
Adresse postale : BP 80213 AUCAMVILLE. 31142 SAINT - ALBAN Cedex.