TOULOUSE AUCAMVILLE COUREURS OCCITANS
Un Team, une Identité, un Etat d'esprit
Adresse
Téléphone
Connexion

DÉMESURE.... 7 Janvier 2021

DÉMESURE.... 7 Janvier 2021
La chronique hésitante se courbe face à l’écran glauque de l’ordinateur, les mains suspendues au-dessus du clavier c’est l’effroi de l’apesanteur sous vide. Le silence s’impose en communion avec le syndrome de la page blanche, les doigts plongés dans la réflexion effleurent les touches : “comment vais-je aborder l’entame de cette rubrique“ ? L’art du “bon billet“ est d’éviter les sautes d’humeur à l’instant “T“ d’un calendaire qui saute d’une année à l’autre. Nous avançons donc dans le temps et la démesure des balivernes que nous en saurions sots.
Le 1er janvier n’est plus à l’ordre du jour, et fait déjà partir du passé. La pandémie conjuguée dans tous les temps insiste dans un retour vers le futur quasi permanent au point de nous “vacciner“. Les bonnes résolutions ne sont que lettres mortes, à nous rendre “timbré pour y croire. Cette saloperie nous bouffe comme “le crabe“ et cloue au sol le running et ses pelotons ; reste alors l’espoir, aussi mince soit-il de nous indiquer le bon sens de la vie en sa compagnie.
Serait-ce cette optique du bon sens qui aurait orienté la presse et les médias spécialisés running dans le contenu de leurs récentes publications ? Ils empruntent non sans démesure une voie royale sans le moindre encombre, comme si de rien n’était. Une volonté d’optimisation téméraire doublée de défiance en l’état sanitaire actuel. Il suffit de feuilleter tous les divers calendriers parus récemment ; ils annoncent 5500 à 6000 courses dont 2500 trails ! Alors qu’il est plus que certain, qu’il y aura moins de courses qu’en 2019 au regard de toutes les annulations déjà enregistrées en ce mois de janvier. Le coureur devra en 2021 redoubler de vigilance et de s’interroger directement auprès de l’organisateur pour savoir si la course aura bien lieu en temps et en heure.
La démesure de cette onde de choc et de sa réplique a gravement secoué le monde du running, ce qui ne n’est pas sans conséquence sur des associations telles que le TACO. L’impact à notre échelle c’est un bilan sportif réduit à néant : sur les 28 courses inscrites à notre programme, 27 ont été annulées. A savoir que ces épreuves sont .prises en charge par le TACO (frais d’inscriptions, repas d’après course, et le cas échéant frais d’essence, d’autoroute, nuitées…). On ajoute un “billard à trois bandes“ qui dit ; pas de courses dit pas de chronos et de classements, pas d’échanges et de rencontres avec nos ami(e)s runners - qui dit pas d’épreuves en relais ; dit pas d’esprit d’équipe, de collectif. La vie associative n’est plus qu’un mirage ; adieu réunions, apéros, petits graillious, grillade party, repas de fin d’année, galettes de rois…. Spiridon dans l’âme, le TACO privé de sa symbolique de l’effort dans le confort de la convivialité et du partage, lévite au dessus de sables mouvants.
En cette période chaotique on s’est essayé à la visioconférence non sans un certain succès, puisque nous avons rivalisé avec l’auteur Belge Hergé “Tintin de 7 à 77 ans“ : Flora 14 mois et Michel 72 ans ont participé à notre première visio !! Nous avons mis à profit cet entracte pour moderniser notre charte graphique avec un nouveau logo que vous trouverez en haut à droite de notre portail d’accueil et sur l’illustration de ce billet (dans l’arche).
C’est décidé ; pour 2021 le TACO va s’inoculer une double dose du vivre ensemble notre passion running.
 
 
L’essentiel n’est-il pas de garder …
                                                        L’envie au cœur !
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

© Siège social : Mairie. place Jean Bazerque. 31140 AUCAMVILLE.  Téléphone : 05 61 70 48 62 / 05 62 16 17 34
Adresse postale : BP 80213 AUCAMVILLE. 31142 SAINT - ALBAN Cedex.