TOULOUSE AUCAMVILLE COUREURS OCCITANS
Un Team, une Identité, un Etat d'esprit
Adresse
Téléphone
Connexion

EN MODE OFF ...1er Mars 2020

ONLINE. Marathons en mode off. Pendant que le TACO faisait son “Running Show“ à l’antenne d’une radio périphérique (Radio Occitania) ; nous apprenions le 4 février dernier que le Marathon de Bordeaux avait jeté l’éponge après cinq années d’existence.
C’est bel et bien fini il n’y aura pas de Marathon de Bordeaux en 2020, cela fait suite aux problèmes rencontrés l’an passé. Le report du Marathon nocturne de Bordeaux, repoussé d’avril à octobre 2019, par crainte des “gilets jaunes“ a plombé cette 5ème édition. Non seulement elle n’a pas eu le succès escompté, mais elle a relégué l’épreuve à la 15ème place du classement des marathons français, au coude à coude avec le Marathon de Toulouse. Au final elle contraint la Communauté Urbaine de Bordeaux à voter une rallonge budgétaire complémentaire exceptionnelle de 84000 euros, dont 60000 pour palier au manque de bénévoles (il en manquait 430 sur les 750 nécessaires au bon déroulement de l’épreuve) et 24000 au titre des dépenses occasionnées par le report de la date.
Après inventaire de toutes les contraintes et d’une réflexion sur l’avenir du marathon, Arielle Piazza maire adjointe aux sports a dévoilé les contours de la nouvelle épreuve de remplacement. Ce sera avant tout un événement populaire et festif toujours en nocturne au format de semi-marathon. Il prendra date en octobre 2020 accompagné de tarifs d’inscriptions plus accessibles.
Cette prise de position fait suite à la mise en stand by du Marathon de Montauban (pour au moins cette année). La FFA ayant retenu la candidature de Montauban pour organiser les Championnats de France de cross country le 7 mars prochain. Une date qui correspond à quelques encablures près à celle de son Marathon. Les pouvoirs publics, la Ville de Montauban et les organisateurs se sont rapidement rendus à l’évidence, qu’ils ne pouvaient pas organiser deux rendez vous aussi importants dans un laps de temps si court. Ils ont donc privilégié l’impact national de l’évènementiel que représente des Championnats de France de cross sur la ville. L’organisation ne possédant pas une ligne budgétaire démesurément extensible et d’une réserve de bénévoles suffisante pour assumer les deux manifestations.
Après 13 éditions de turbulences le Marathon de Toulouse Métropolie n’a toujours pas su convaincre, prendre son envol. Le lâchage de la FFA l’an passé a considérablement aggravé les choses au point d’en devenir inextricable ; un héritage dont se serait bien passé Justine Nayrolles (responsable de projets événementiels et communication au service des sports de Toulouse Métropole) en charge de son organisation. Une édition 2019 confrontée à des problèmes similaires à ce du Marathon de Bordeaux (budgétaire et manque de bénévoles). Des dysfonctionnements renforçant un verdict qui ne s’est pas fait attendre pour un Marathon de Toulouse dégringolant à la 14ème place du classement des marathons français. Quel avenir pour celui-ci, si ce n'est de s’inspirer de l’esprit de sagesse qui anime “en mode off“ les Marathons de Bordeaux et Montauban.
Dans un cadre plus général, le constat confirme que le manque de bénévoles entraîne une explosion des budgets et plombent les organisations. .Nous avons assurément atteint un point de rupture entre des bénévoles qui font “le pied de grue“ pendant des heures sans compter, pour “pas un rond“ et des initiés qui font fructifier leurs business très lucratifs.
 
ACTUS. Ça tousse. En ce 29 février pas de “fleurs“ pour les coureurs du semi-marathon de Paris annulé. 44000 “impatients“ battent en retraite (sans ordonnance 49.3) face au coronavirus dit Covid 19. C’est le déchiffrage de ce jour de trop en ce putain de mois de février qui en comporte 29 cette année… de quoi en être malade pour certains.
 
 
L’essentiel n’est-il pas d’avoir …
                                                        L’envie au cœur !
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

© Siège social : Mairie. place Jean Bazerque. 31140 AUCAMVILLE.  Téléphone : 05 61 70 48 62 / 05 62 16 17 34
Adresse postale : BP 80213 AUCAMVILLE. 31142 SAINT - ALBAN Cedex.