TOULOUSE AUCAMVILLE COUREURS OCCITANS
Un Team, une Identité, un Etat d'esprit
Adresse
Téléphone
Connexion

RELAIS DE L’HERS (N°1)...14 Février 2021

30 ans déjà. Les années 80/90 ont été une période charnière dans l'essor “no limit“ du running français dont son apogée se concrétisera par un courir autrement ; plus solidaire, plus dans le partage. Ce bouillonnement culturel sera le théâtre de l’émergence des épreuves en relais avec sa singulière conjugaison de l’effort individuel dans un cadre collectif. Le Petit Tour du Rouergue à Rodez dans l’Aveyron, Les relais de Saint Antonin dans le Tan et Garonne et la Ronde Givrée du Sidobre à Castres dans le Tarn, seront les têtes de gondoles de cette explosion collective (Les Relais de L’Hers s’inspirerons largement des deux derniers cités).
Happé à son tour par ce tourbillon, le TACO donnera naissance aux Relais de L’Hers à Aucamville en Haute Garonne le 16 juin 1991, lors de sa présentation aux acteurs locaux par Michel Jouin son initiateur. Le format décliné sera une épreuve collective sous l’appellation “L’Hers“, faisant référence au cours d’eau qui longe la commune, et se positionnera sur le calendrier au mois d’avril pour fêter le Printemps dont la 1ère édition se tiendra l’année suivante le 11 Avril 1992. Le concept dit en “étoile“ sera retenu avec départ/arrivée et passages de relais au même endroit pour assumer et optimiser son animation, le spectacle. Le kilométrage à la portée de tous sera la dynamique de cette course en relais par équipe de 3 coureurs sur la distance globale d’un semi marathon (7 km x 3), intégrant un parcours commun de 2,200 km, la course se déroulera exclusivement sur le territoire d’Aucamville. En paraphe, la signature originelle d’un slogan d’invite “Une course organisée par des coureurs pour des coureurs“.
Soucieux de ne pas se “rater“ la préparation de la course demandera plusieurs mois, le temps nécessaire de rassembler et mettre en place toutes les pièces du puzzle. Partant de rien (pas de fric), le montage s’avèrera fastidieux et les soutiens techniques de MacGyver et Système D ne seront pas de trop dans sa mise en action. Comme toute première édition, “on essuiera les plâtres“ confirmant ainsi cet adage qui s'avérera d’une cruelle véracité.
L’entame organisationnelle sera boostée par le généreux geste de Patrick Levet, Président fondateur de “l’Orteil en Pointe“ et des courses d’Aussonne (hélas disparues) qui par le don d’une copie de son logiciel course facilitera notre logisitique. Nous en ferons la conversion informatique épreuve en ligne relais. Un camion plateau en guise de podium, une sono crachotante, l’ajout de codes couleurs par relais sur les dossards jusqu’à tard dans la nuit (avec l’adhésion de “scotch 3m“ et “Rubafix“ quelques heures seulement avant le départ). Un tout venant qui nous associera pour toujours aux charmes des courses d’antan.
La semaine précédente des Relais de L’Hers, la Préfecture retoquera le parcours à notre grand désarroi. La prévoyance de Michel Jouin sauvera la course avec la présentation en catimini d’un parcours de substitution “dissimulé sous son coude“. Ce nouveau né se prolongera sur la commune voisine de Fonbeauzard et suscitera de nouvelles démarches, autorisations auprès de la mairie concernée et des pouvoirs publics. Ouf de soulagement, à J-1 le précieux sésame se glissera dans notre poche.
Entre contraintes, injonctions, recommandations et turpitudes, l’organisation d’une manifestation pédestre sur la voie publique n’est sûrement pas un long fleuve tranquille ; pour le vivre en permanence le TACO peut en témoigner. En 30 ans, le parcours des Relais de L’Hers aura subi  un retoquage avant démarrage, 3 départs différents, 4 modifications, 2 aménagements et en bouquet final 2 annulations !
 
En images : L’un des tous premiers pelotons au départ d’Aucamville devant le Foyer Municipal. Le TACO en Saint Valentin d’après course. Michel Jouin à l’animation sur un plateau camionnette. Laurent Balssa et son père à l’informatique
Prochainement RELAIS DE L’HERS (N°2).
 
 
L’essentiel n’est-il pas de garder …
                                                        L’envie au cœur !
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

© Siège social : Mairie. place Jean Bazerque. 31140 AUCAMVILLE.  Téléphone : 05 61 70 48 62 / 05 62 16 17 34
Adresse postale : BP 80213 AUCAMVILLE. 31142 SAINT - ALBAN Cedex.