TOULOUSE AUCAMVILLE COUREURS OCCITANS
Un Team, une Identité, un Etat d'esprit
Adresse
Téléphone
Connexion

STRATOSPHERIQUES.... 14 Décembre 2020

STRATOSPHERIQUES.... 14 Décembre 2020
           C’est le terme qu’a utilisé a plusieurs reprises le 6 Décembre dernier, Bob Tahri (1) commentateur auprès de l’Equipe 21 tv lors de la 40ème édition du Marathon de Valence en Espagne. (1) Bob Tarhri est un ancien athlète international français, spécialiste du fond et demi fond, maintes fois titrés sur 3000 m steeple au niveau européen et finaliste aux Jeux Olympiques. Champion d’Europe, il a détenu le record d’Europe de la spécialité en 8’02’’ 10 centièmes.
          Le marathon et semi marathon de Valence viennent de s’imposer dans le gotha des grands marathons mondiaux ; de par leurs performances et la qualité des athlètes composants les plateaux élites. Le rendez vous planétaire a tenu toutes ses promesses avec ses quatre courses ; semi marathon hommes et semi marathon femmes, puis marathons hommes et marathon femmes .Les athlètes nous ont interprétés à la façon “Stars Wars“ toute une panoplie digne des scénarios les plus prestigieux ; âpreté des confrontations, suspens, chronos stratosphériques, avalanche de records (Mondial, Nationaux et personnels). Bref, le Marathon de Valence a franchi une nouvelle étape dans sa progression en devenant le 3ème Marathon le plus rapide du monde. Il y a eu 30 coureurs en moins de 2h 10’.et au total 61 coureurs ont atteint le minimum olympique qu’ils recherchaient.
         Au cœur de cette monumentale matinée prenons dans l’ordre les semis marathons qui ont donné les premiers résultats. Vainqueur de la course hommes, le Kenyan Kibiwott Kandie, avec ses 57’32" a établi un nouveau record du monde. De plus, trois autres coureurs ont abaissé le précédent record du monde : l’Ougandais Jacob Kiplimo, 2ème en 57’37" et le Kényan Rhonex Kipruto, 3ème en 57’49" et un autre Kényan, Alexander Mutiso, 4ème en 57’59", confirmant que le circuit valencien est le meilleur au monde pour réaliser de grands chronos. Le Franco Suisse Julien Wanders 1er Européen termine 8ème en 59’55’’. Chez les femmes pas de surprise notoire, si ce n’est qu’un tiercé dans le désordre en 33’’(déjouant les pronostics) l’Éthiopienne Genzebe Dibaba l’emporte en 1h 05’18", devant la kényane Sheila Chepkirui 2me en 1h 05’39" et l’Ethiopienne Senbere Teferi 3ème en 1h 05’51".
          Concernant le Marathon hommes, nous n’avons jamais connu une telle densité chronométrique. Au km 35, ils étaient encore une douzaine de coureurs dans le groupe de tête, affichant tous des chronos personnels à moins de 2h 06’ !! Vainqueur au sprint le Kenyan Evans Chebet en 2h 03’ devance son compatriote Lawrence Cherono 2ème en 2h 03’04’’, l’Ethiopien Birhanu Legese 3ème en 2h 03’16" complète le podium. Le kényan Amos Kipruto 4ème en 2h 03’30 est le 4ème coureur à battre l’ancien record de l’épreuve (2h 03’51").
         Les marathoniens Français nous ont offert une belle surprise par un tir groupé en améliorant tous leurs records personnels : 20ème Mehdi Frère en 2h 08’55’’, 22ème Hassan Chahdi en 2h 09’15’’, 23ème Nicolas Navarro en 2h 09’17", 34ème Florian Carvalho en 2h 10’24. A savoir que les minima pour les Jeux Olympiques de Tokyo sont fixés à 2 h11’30" 
Chez les femmes ont en fait de même ; victorieuse de l’épreuve la Kényane Peres Jepchirchir a battu le record de l’épreuve avec ses 2h 17’16’’ devant sa compatriote Joyciline Jepkosgei 2ème en 2h 18’40’’ et la Namibienne Helalia Johannes 3ème en 2h19’52’’.
          Un marathon qui a servi de support pour une confrontation technico-commerciale entre équipementiers, Adidas et Nike. Dans un ballet de foulées aux semelles plaques fibre de carbone ellesi ont bien contribuées à l’affolement des chronos ; c’est Adidas qui l’emporte 3 victoires avec “adizero pro“ au détriment de Nike, une victoire avec “Air Zoom Alphafly Next%“.
          Tout ceci ne doit pas nous faire oublier que ce type d’évènementiels sont censés de faire le buzz sous le couvert de mesures sanitaires draconiennes .Ils se déroulent en des lieux fantomatiques, écartant systématiquement les coureurs (2) avec leurs effets de masses et populaires. (2) A l’instar des trois coureurs du TACO (Jacques, Laurent et Olivier) qui sont restés à quai à Toulouse. Dans un moindre mal pour les téléspectateurs, c’est du pareil au même puisque les retransmissions tv, privilégient souvent les élites au détriment de son environnement. Nous sommes devenus “les enfants de la télé“ rongeant nos frustrations devant le petit écran. Pour être de circonstance; comme des gosses devant les vitrines animées de Noël des grands magasins.
          Quels que soient la nature des terrains, des conditions météorologiques, des distances, des performances ; le grand vainqueur de l’année toutes catégories confondues est COVID 19 !
 
 
L’essentiel n’est-il pas de garder …
                                                        L’envie au cœur !
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

© Siège social : Mairie. place Jean Bazerque. 31140 AUCAMVILLE.  Téléphone : 05 61 70 48 62 / 05 62 16 17 34
Adresse postale : BP 80213 AUCAMVILLE. 31142 SAINT - ALBAN Cedex.